Référencement e-commerce

La plupart des entrepreneurs qui se lancent dans la création d’un site e-commerce pensent que le nerf de la guerre sur Internet, c’est le prix. En réalité, s’il est vrai que des mastodontes comme Amazon, Ebay se battent sur ce créneau, le nerf de la guerre d’un site e-commerce réside principalement dans sa visibilité. Comment se faire connaître ? Comment accentuer le nombre de visiteurs ? Comment se distinguer de la concurrence ? Nombre de réponses à ses questions résident dans le travail effectué autour du référencement e-commerce.

Les spécificités des sites e-commerce

Un site e-commerce ne peut pas être rangé dans la même catégorie qu’un site Internet classique, notamment à cause de quelques spécificités. Ainsi, comme il prend la forme d’un catalogue, il comporte peu de textes dont sont pourtant friands les bots des moteurs de recherche. Il ne va comporter en principe que quelques informations techniques sur chaque produit, ainsi qu’un grand nombre de liens permettant de passer d’un article à l’autre. De la même manière, s’il est possible de trouver sur des sites externes des liens pointant vers le site d’e-commerce, cela renverra rarement vers des pages internes de ce site, mais seulement sur la page d’accueil ou quelques grandes pages de faible profondeur. Du fait de ces limites, un site e-commerce peut prendre plus du temps à être correctement référencé. Et c’est justement le temps qu’il manque, car un site e-commerce a besoin de commandes rapides.

Les bases du référencement e-commerce

Ainsi, si un site e-commerce possède quelques faiblesses structurelles, ce n’est pas pour autant qu’un référencement de qualité et efficace n’est pas possible. Certaines étapes sont alors obligatoires :

le choix et la variété des mots-clés et des méta-balises : davantage que pour un site lambda, le ciblage des mots-clés est extrêmement important et doit souvent concerné davantage de mots puisqu’il doit prendre en compte tous les types d’articles présents sur le site e-commerce. Pour les méta-balises, la réflexion est la même : les titres et les descriptions de chaque pages se doivent d’être réalisés avec minutie, de manière quasiment manuelle.

le contenu : les sites e-commerce se doivent désormais de créer également des contenus propres à chaque article vendu. Une description de plusieurs lignes est obligatoire, autant pour provoquer l’achat que pour être présents sur Google et autres. De plus, de plus en plus de sites optent pour la création de blogs ou de vitrines comportant des articles de fond. C’est un vrai travail qui ne peut plus être négligé.

le off-site : on la vu précédemment, le netlinking est plus compliqué pour un site commercial. Pourtant, un bon référencement demande de trouver de nombreuses traces du site sur des annuaires ou des blogs externes. Aujourd’hui, le net possède une variété de blogs sur tous les sujets possible et imaginables. Il est donc essentiel d’être présents sur les blogs de référence traitant de son domaine. En outre, faire parler de son site sur les réseaux sociaux est un devoir pour un site e-commerce, afin de créer une communauté autour du site, communauté qui sera le relais de son existence.

le référencement Google Adwords : le SEA, c’est à dire le référencement payant, qui passe par l’achat d’annonces sur les moteurs de recherche, fait partie des pistes intéressantes pour obtenir un meilleur référencement, de manière rapide qui plus est. Cela demande cependant un pécule de départ important mais peut permettre de s’offrir une visibilité accrue. Toutefois, pour être utile, il est conseillé de faire réaliser une campagne Adwords par une agence de référencement spécialisé, surtout si l’on possède que des connaissances basiques en référencement.

Avoir recours à une agence : la bonne solution ?

Il est toujours possible de réaliser soi-même ce travail de référencement. Toutefois, pour un site e-commerce, cela prendra du temps et à moins d’être expert, cela se fera sans avoir de visibilité sur la réussite de l’opération. Il est donc souvent plus prudent, et au final moins coûteux, de s’attacher les services d’une agence de référencement spécialisée dans le e-commerce. En effet, ce type d’agences connaît plus précisément les CMS dédiés au e-commerce. Il pourra en outre réaliser un audit de qualité et faire des proposions larges à mettre en place sur le long terme. Enfin, elles permettent le suivi du travail réalisé. Si bien sûr, la hausse du chiffre d’affaire sera utile pour vérifier l’efficacité de la procédure, cela ne suffit pas. Une étude précise de l’audience du site au-delà de l’acte d’achat et de la provenance des clients est fortement utile.